Adoption d’un Projet de Loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de don de Financement relatif à l’exécution du Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe

Publié : 20-04-2018

Adoption d’un Projet de Loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de don de Financement relatif à l’exécution du Projet Hydroélectrique de Jiji et Mulembwe

Ce jeudi 19 Avril 2018, Le Ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, Hon. Côme MANIRAKIZA a présenté à l’Assemblée Nationale, pour adoption, un Projet de loi portant Ratification par la République du Burundi de l’Accord de don de Financement relatif à l’exécution duProjet Hydroélectrique de #Jiji et #Mulembwe. Ce projet d’accord de financement n° TFOA 4223 d’un montant de USD 33 128 582, 85 entre la République du Burundi et la Banque Internationale pour le Développement et l’Association Internationale pour le Developpement (IDA) signé à Bujumbura en date du 19 Décembre2017 a été adopté à l’unanimité.

Ce projet d’aménagement du barrage jiji mulembwe également financé par la Banque Mondiale, l’UE, la BAD, la Regideso, BEI et le Gouvernement du Burundi aura une puissance de 49 ,5 MW. Pour le moment, les activités déjà effectuées relatives à ce proje concernent :
- Les travaux d’investigations géophysiques complémentaires et l’actualisation du rapport géologique de base et par conséquent l’actualisation du Dossier d’appel d’offres (DAO) pour la construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et Mulembwe ;
- Les travaux d’actualisation du plan d’action de réinstallation des personnes affectées par le projet (délimitation et bornages des zones des infrastructures, recensement des biens et des personnes affectées par le projet).
- Le recrutement d’un Ingénieur Conseil ;
- des travaux d’études de la qualité de l’eau des rivières de Jiji et de Mulembwe ;
- les travaux d’études des érosions et dynamiques des sédiments en amont et en aval des infrastructures hydroélectriques pour leur protection ;
- des travaux de sensibilisation de la population dans les zones du projet

Pour ce qui est du chronogramme des activités l’on attend l’avis de non objection de la Banque Mondiale (chef de file) à l’adjudication du marché de construction des aménagements hydroélectriques de Jiji et de Mulembwe. La mise en vigueur du contrat est projetée en Août 2018. La durée totale des travaux est de 42 mois. La Centrale de Jiji sera mise en service 35 mois après la mise en vigueur et celle de Mulembwe aura lieu le 42ème mois.

Répondant aux questions des Parlementaires le Ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines a indiqué que le secteur de l’énergie est ouvert aux investisseurs privés étrangers et locaux qui en sont capables pour développer des microcentrales dans le milieu rural d’autant plus qu’un atlas des potentialités est disponible au Ministère.

A Lire aussi