Réunion du Ministre de l’Energie et des Mines avec les cadres nouvellement nommés pour prise de contact et remise du document outil sur la gouvernance de l’organisation et du fonctionnement des services du Ministère de l’Energie et des Mines

Publié : 28-01-2016

Dans le cadre d’intériorisation du document outil sur la gouvernance de l’organisation et du fonctionnement des services du Ministère de l’Energie et des Mines et sur la responsabilisation respective dans le rehaussement des performances, le Ministre de l’Energie et des Mines Hon. Côme MANIRAKIZA a tenu une réunion de prise de contact à l’endroit des nouveaux cadres du Ministère de l’Energie et des Mines conformément au décret n°100/112 du 24 Novembre 2015 portant réorganisation et Fonctionnement du Ministère de l’Energie et des Mines, c’était ce Mercredi le 27 Janvier 2016 dans la salle des réunions du Ministère.
Dans son mot d’ouverture le Ministre a indiqué que le document outil est issu des retraites organisées en Octobre 2015 et Novembre 2015 pour analyser les défis des secteurs de l’Energie, de l’Eau potable, de l’Assainissement de Base et des Mines afin de trouver des stratégies de développement y relatives et permettre en conséquence la mise en œuvre de nouveaux axes stratégiques des objectifs du développement durable (ODD).
Il a ainsi insisté à ce que les cadres s’approprient le document car les stratégies proposées ne peuvent apporter de solutions pragmatiques aux défis posés que si tous les services du Ministère s’en approprient et que les responsables de ces services comprennent qu’ils sont sujets à l’amélioration de leur plan d’actions en les adaptant aux critères de performances prônés par le Gouvernement.
Le Ministre a invité les cadres à adopter un esprit d’initiative pour trouver des solutions à des problèmes qui ne nécessitent que de la volonté.
Avant de clôturer la séance, le Ministre a échangé avec les cadres sur les dossiers en rapport avec le fonctionnement des services de la REGIDESO, la soumission des rapports des projets, la suivi des projets, la répartition des bureaux entre les nouvelles institutions pour un bon fonctionnement, les normes pour l’implantation des stations, la réhabilitation du parc pétrolier de Gitega, l’aménagement des réseaux d’adduction en eau potable dans les zones moins desservies et qui sont à la base de l’épidémie de Choléra, les attentes des énergies renouvelables et efficacités énergétiques etc.

A Lire aussi