Visite de terrain effectuée dans les privinces de Muyinga et Ngonzi

Publié : 29-06-2017

Dans le cadre de la célébration de dix ans d’accession du Burundi dans la Communauté Est Africaine, le Ministre de l’Energie et des Mines, Hon. Côme MANIRAKIZA et la Ministre à la Présidence en charge des Affaires de la Communauté Est Africaine, Madame Elisabeth NDAHAYO ont effectué une visite conjointe de terrain dans les provinces de Ngozi et Muyinga, en date du 29 juin 2017.

Cette descente consistait à recueillir les informations auprès de l’administration locale sur les profits que le Burundi a gagné de son entrée dans la Communauté Est Africaine.

Les deux Ministres, celui en charge de l’Energie et celle des Affaires de la Communauté Est Africaine ont alors visité le chantier des travaux pour le projet Lac Victoria Water Supply and Sanitation (LVWATSAN) Phase II, un des projets matérialisant le profit de l’entrée du pays dans la Communauté. Un projet qui consiste à augmenter l’alimentation en eau potable et Assainissement dans les villes de Ngozi, Muyinga et Kayanza.

Selon le Ministre de l’Energie et des Mines, le projet devrait être clôturé avant la fin de l’année 2017.
Il a apprécié que les équipes sur terrains aient suivi les recommandations qu’ils avaient formulées lors de sa dernière visite en mois de Mai 2017, leurs demandant de faire le tout possible pour respecter les délais d’exécution des travaux.

« En général, l’état d’avancement du projet est satisfaisant » : a indiqué la Ministre à la Présidence en Charge de l’EAC.
Pour ce qui est de l’assainissement, le Ministre en charge de l’Energie a demandé à l’administration de commencer la mobilisation de la population pour qu’elle s’approprie le projet car sans la participation de cette dernière le projet d’assainissement ne pourra pas réussir.
A Ngozi, ils ont visité un chantier de construction d’un canal de drainage des eaux pluvieuses en provenance de la ville de Ngozi.
Il a été remarqué que lorsque les études d’impact environnementales ne sont pas respectées lors de la réalisation des projets d’aménagement de certaines infrastructures publics, les conséquences néfastes peuvent en découler.

A Lire aussi